Sur nous

CIHLC_leadsLe Consortium canadien sur le leadership en matière d’interprofessionnalisme en santé (CCLIS) est un partenariat multi-institutionnel et interprofessionnel, dirigé par l’Université de Toronto  en collaboration avec l’Université de la Colombie Britanique, l’École de médecine du Nord de l’Ontario, l’Université Queen’s et l’Université Laval. Le CCLIS a été choisi par le Conseil de la santé mondiale de l’Institut américain de Medicine (IOM), comme l’un des quatre consortiums novateurs sur la collaboration interprofessionnelle dans le monde (avec celui de l’Afrique du Sud, de l’Uganda et de l’Inde), afin d’incuber et de mettre à l’essai des idées contenues dans le rapport de la Commission Lancet, intitulé « Health Professionals for a New Century: Transforming Education to Strengthen Health Systems in an Interdependent World ». La vision du CCLIS est le développement du leadership collaboratif pour le changement  des systèmes de santé et la transformation à l’échelle mondiale de l’éducation et de la santé.

La Commission Lancet a souligné plusieurs facteurs responsables des iniquités en termes de santé dans le monde, y compris une discordance entre les compétences et les besoins de la population; la faiblesse de travail en équipe, découlant de la tendance des professions à travailler en silos; l’accent mise sur les aspects techniques et épisodiques plutôt que sur une perspective large et continue des soins ; et un faible leadership pour l’amélioration  des performances du système de santé.

Au XXIe siècle, les systèmes de santé sont devenus tellement complexes que ne peuvent plus être gérés efficacement en s’appuyant sur les approches traditionnelles du leadership. Dans ce contexte, le CCLIS élaborera, mettra en œuvre, évaluera et diffusera un programme de formation sur le leadership collaboratif fondé sur des éléments probants et viable. Ce programme, qui visera les leaders, les praticiens et les étudiants des sciences de la santé, définira et donnera les compétences requises pour diriger le changement du système  et relever les défis complexes caractérisant le domaine de la santé et des services sociaux.

L’élaboration du programme repose sur une recension exploratoire des écris scientifiques portant sur leshutterstock_135768944 copy concept du leadership collaboratif, une recension systématique des programmes de formation de leadership en santé,, des entrevues avec des leaders du système de santé afin de recueillir des informations clés, un inventaire complet des programmes existants de formation en leadership, et l’essai pilote du programme avec une première cohorte de leaders. L’essai pilote sera évalué, afin de déterminer les changements que cette formation produira au niveau des individus, de la pratique professionnelle et du système de santé.

Le travail du CCLIS repose sur les principes de la responsabilité sociale. Le programme était conçu en tenant compte des pratiques exemplaires d’engagement communautaire et des principes que les leaders collaboratifs devraient appliquer dans le cadre de leur propre responsabilité sociale ou celle de leur organisation.

Le CCLIS est mené par l’Université de Toronto, en partenariat avec l’Université de la Colombie-Britannique, l’École de médecine du Nord de l’Ontario, l’Université Queen’s et l’Université Laval. En tant qu’organisme meneur, l’Université de Toronto s’efforce à encourager un processus de dialogue qui dépasse les limites des disciplines et géographies, et cherche à identifier des points de rencontre qui conduiront à des solutions efficaces. D’autres initiatives innovantes sur la collaboration, situées en Afrique du sud, en Ouganda et en Inde ont déjà manifesté leur intérêt à collaborer avec le CCLIS pour identifier, comprendre et diffuser les leçons tirées de ces différents projets.

Le programme contribuera à former des nouveaux leaders collaboratifs qui  interviendront efficacement auprès des professionnels et travailleurs de la santé, des patients, des familles et des membres de la communauté dans les milieux communautaires, hospitaliers et des soins primaires. Ces leaders collaboratifs, engagés dans la communauté et socialement responsables, supporteront la transformation du système de santé et contribueront à la réalisation des programmes nationaux et mondiaux pour le développement économique et la sécurité de la santé humaine.